Brave story

Quel récit exaltant, quelle histoire splendide !

Brave story

Le récit se développe tout en douceur sur un fond très dramatique. Rien ne se règle en un claquement de doigts, dans la fiction comme dans la réalité. On suit à pas lent le personnage principal alors que son monde semble se dérober à chaque pas qu’il fait.

L’auteur fait usage juste à bon escient de l’effet  »cliff-hanger  ». On désespère de savoir ce qui va se produire au chapitre suivant. Difficile donc d’abandonner la lecture pour se rendre au bureau, ou au cours de maths dans le cas des lecteurs plus probables de cette série !

Cette histoire est devenue un film, que je n’ai pas visionné. Les romans me suffisent !

Wataru mène une vie ordinaire  quand, soudain, son père décide de quitter la maison. Le quotidien du jeune garçon volent éclats. Un soir, il pénètre dans l’immeuble voisin en construction, il découvre une lumière éblouissante. Il s’agit du Grand Portail fondamentale, qui ouvre sur un autre monde, le monde de Vision. Wataru découvre qu’il a, dans le monde de Vision, la possibilité d’aider ses parents en changeant le cours du destin. Aura-t-il le courage de franchir la porte ?

L’histoire de Wataru existe en format manga, mais c’est avec la version roman que je suis littéralement tombée sous le charme. Je relis cette série aux deux ou trois ans, généralement quand le besoin de peindre sur la réalité un peu d’aventure et de rêve ressurgit au détour de quelques journées démoralisantes de bureau.

Malheureusement, les romans aux éditions Pocket ne sont plus disponibles pour la commande. Peut-être qu’on les trouvera caché au fond d’une librairie de livres usagés près de chez vous, ou encore à votre bibliothèque.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.