Marina

Ce roman d’avant les grands succès de Carlos Ruiz Zafon est un réel plaisir à lire, voir dévorer. Après ma première lecture, je l’ai tout de suite remis dans la pile des romans à relire !
Voyez-vous, Marina nous entraîne dans les rues désertes d’un quartier abandonné de Barcelone, de mystères en aventures. Impossible de résister.

Marina

Sans nul doute l’un de mes romans préférés. Une histoire à vous rester dans le cœur, que vous voulez absolument partager avec le monde entier.

Moins connu que les autres romans du prolifique Carlos Ruiz Zafon, on débattait, lorsque j’étais libraire, de la section à lui attribuer : littérature jeunesse ou littérature tout court. Verdict:  Marina a trouvé sa place au soleil sur les tablettes de la section jeunesse ET de la section adulte !

À mon sens, ce roman s’adresse à tous les lecteurs de 11 ans et plus. Les lecteurs curieux seront charmés par l’exploration des rues de Barcelone et de ses mystérieux habitants. Les lecteurs éprouvants davantage de difficulté apprécieront la rapidité du récit tout comme la simplicité du vocabulaire.

En plus du mystère et de l’aventure, on retrouve une histoire empreinte d’humanité : amour, amitié et perte vécus dans leurs premiers instants vulnérables, intenses.

Une merveilleuse lecture qui laisse le coeur heureux, surtout durant ces jours gris où même le soleil décide de rester couché.

Disponible en librairie, à la bibliothèque, peut-être même chez un-une ami-amie lecteur-lectrice !

Oscar fait l’école buissonnière assez souvent. Un soir qu’il erre dans les rues désertes d’un quartier à l’abandon, il tombe sur une villa déserte. Il entre dans la grande maison délabrée et découvre, abandonnée sur un meuble, une vieille montre à gousset. Comme il la saisit, quelqu’un entre dans la pièce. Effrayé, il prend ses jambes à son cou et court sans s’arrêter jusqu’au pensionnat où il habite. Ce n’est que là qu’il s’aperçoit qu’il a gardé la montre avec lui. Il décide de la rapporter. Et sur le chemin, il rencontre Marina…