Pierre de lune

Le mieux, c’est le roman préféré d’une personne que l’on aime. C’est dangereux, certes, sauf si la personne que vous aimez est l’une des meilleures personnes qui soient au monde!

Et c’est l’une de ces personnes exceptionnelles, c’est cette chère amie qui m’a mis entre les mains, presque de force car je résistais sans raison depuis des années, le roman de monsieur Wilkie Collins, Pierre de lune.

Le premier roman policier.

Du grand art. Un détective splendide. Un vol inusité. Un casse-tête qui vous garantit quelques nuits blanches. Oh, et le plus merveilleux, l’action se déroule en 1868, et en Angleterre, décor que j’adore par-dessus tout, surtout durant les décembre enneigés du Québec.

Du bonheur, du bonheur enlevant et brillant et impossible à laisser de côté…

 

Une réflexion sur “Pierre de lune

Les commentaires sont fermés.