Mémoires d’un ours à peluche

Une petite histoire, par une petite maison d’édition adorable, les éditions ‘Alice jeunesse.

Je dévore avec joie la majorité des albums, en général grandioses, publiés chez eux (faut me rappeler de vous parler de La grande fabrique de mots).

Extrait :
Elle fermait les yeux et respirait doucement. Elle était ronde, toute petite, belle comme un nouveau monde. Je ne pouvais rien faire d’autre que la regarder, incapable même de penser à autre chose. Je sus à cet instant que ma vie lui serait consacrée, que j’avais trouvé ma place dans le monde. J’étais devenu son ours en peluche. C’est ainsi que commença notre vie commune…

À lire au chaud, quelques mouchoirs à porter de main. Un trésor de roman, à découvrir à la bibliothèque…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s