Un billet de Nadège : A toi

Je dois mettre la main sur ce livre immédiatement!

Ils se sont rencontrés un soir, dans un hôtel de Monaco. Au petit déjeuner, ils se sont racontés. Et puis elle est repartie à Montréal, et il a regagné Ramallah.

Ce livre est la suite de leur conversation.

Comment ne pas résister à un tel exergue ? Comment ne pas succomber alors que la charmante Kim Thuy était présente sur le stand de la Foire du livre de Bruxelles au début de cette année ? Comment ne pas répondre au cadeau qu’est ce titre : A toi

Lorsque je me suis présentée à Kim Thuy pour lui demander de me dédicacer ce livre, elle m’a demandé : Pourquoi ? Pourquoi celui-là ? Que répondre ? Si ce n’est qu’il m’a attirée irrésistiblement, que je sentais la rencontre évidente, que je devais lire cet échange entre elle, écrivaine québécoise exilée au Québec, boat people de dix ans et cet auteur que je ne connaissais pas, Pascal Janovjak, né en Suisse, d’une mère française…

View original post 289 mots de plus

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s