Un livre de recettes

C’est déjà arrivé avant, ça devait se produire à nouveau.

En cherchant dans ma bibliothèque un livre non-lu, je me suis soudain retrouvée assise en tailleur sur le tapis, entourée de tous les romans que j’avais envie de relire. Comme d’habitude!

Au cours de cette énième recherche, qui a encore une fois métamorphoser la salle de télé en capharnaüm sans dessus dessous (mais qui, heureusement, a fait sourire mon Amoureux), je me suis aventurée dans le rayon des livres de recettes.

Et bonheur, j’ai re-découvert un trésor familial savoureux!

Livre de recettes oubliées

Auto-publié en 1981, dans le Bas-du-Fleuve québécois, Cuisine traditionnelle d’un Québec oublié est un livre de recettes exceptionnel.

J’aurais aimé rencontrer les auteures, Suzette et Roseline, aller avec elles à la rencontre de  »ces bonnes vieilles grands-mères » au savoir-faire oublié. Juste pour le plaisir de s’installer à la table de la cuisine, avec le poêle à bois dans le dos, à savourer les effluves d’une bonne soupe aux légumes qui mijotent sur le feu.

Non, je ne cuisinerai jamais du Chiar blanc, qui ne compte pourtant que trois ingrédients: 8 grosses patates, 20 langues de lard salé et 1 gros oignon émincé. Ni de tête fromagée, surtout parce que mon amour de la bouffe ne va pas jusque là… Pas encore du moins!

Mais je vais essayer la recette de biscuits à l’érable, le pain de saumon (sans la 1/2 tasse de mayonnaise par contre) et, sans doute aucun, la recette simplissime de soupe aux légumes.

Les autres livres recettes oubliés

Ce livre me donne envie de cuisiner, mais me fais aussi rêver à tous ces livres de recettes oubliés qui dorment dans les bibliothèques de nos parents (je ne dirai pas  »nos mères », car l’époque où la cuisine était réservée aux femmes est bel et bien révolue au Québec, quoique je suis persuadée que certaines mamans sont prêtes à me contredire là-dessus).

Et si je partais à la recherche des livres de recettes qui se cachent dans les bibliothèques, dans les boites rangées loin dans le débarras sous l’escalier ou dans les librairies de livres usés (dans le bon sens du terme). Et si cette recherche devenait la base d’un projet ultra-secret?

Une chouette aventure… quand la neige aura fondu.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s