Défi 1 roman en 30 jours en prolongation – Premières lectures

Difficile d’établir une routine d’écriture avec la recherche de contrats de rédaction d’un côté, un ordinateur en grève contre Internet (il prend une pause interminable à chaque sauvegarde automatique, ça. me. rend. dingue.) de l’autre.

Malgré tout, le manuscrit était assez avancé pour être soumis aux premières lectures des premiers lecteurs. En l’occurrence, des lectrices chevronnées.

Y’à comme un p’tit frisson de trac dans l’air… Hiiiiiiiii !

Premières lectures

À cette étape-ci, le manuscrit est un peu sans dessus dessous. Il s’ajoute des trucs au beau milieu du récit, des personnages secondaires se révèlent ou s’effacent. Une porte, qui n’était pas du tout supposée être là, s’est ouverte sur une aventure trop passionnante pour passer à côté… Un véritable capharnaüm!

Afin de mettre de l’ordre dans tout ça, deux amies lectrices: une libraire chevronnée et une enseignante/traductrice littéraire ont accepté de commenter le manuscrit.

Si certains ont du mal avec les révisions, moi je l’adore. J’aime la lumière nouvelle que jette un tierce regard sur un moment, un personnage que je suis, après un temps, incapable d’envisager autrement.

Les commentaires constructifs mènent, à mon humble avis, à une réécriture qui alimente et enrichit le manuscrit.

Bien que le défi consiste à écrire le roman sans le ré écrire au complet (un processus auquel j’adhère corps et âme), il me serait tout simplement impossible de ne pas corriger ou ré écrire certains passages.

Lectures à quatre yeux

Bien sûr, les lectrices qui ont acceptées de se prêter au jeu de la première lecture sont des amies. Et elles sont implacables!

Sérieusement, j’ignore s’il vaut mieux remettre son manuscrit à un lecteur impartial (que l’on paie, il va sans dire) ou à des amis qui acceptent volontiers de donner de leur temps, quand ils ont le temps.

Les commentaires seront dénués de subjectivité (et encore, on pourrait en débattre) avec le lecteur impartial tandis que les amis auront naturellement tendance à, peut-être, adoucir leurs critiques.

D’un côté comme de l’autre, une personne va lire pour la première fois ce manuscrit.

Hiiiiiii, c’est excitant!

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s