Il était une fois un garçon, un troll et une princesse

Enfant, j’allais à la bibliothèque à chaque semaine, un soir après l’école. La fête !

Ironie du sort, je me faufilais à l’époque dans la section Adultes, à la recherche des romans fantasy ou d’aventures (c’est comme ça que j’ai découvert Les Trois Mousquetaires!). Longtemps après, on m’a jetté de drôles de regards quand je m’attardais avec mon célibataire-sans-enfant dans la section Jeunesse. Fi des regards d’incompréhension (dans les meilleurs cas), car c’est ainsi que j’ai découvert la version française de Once upon a marigold de Jean Ferris, publié chez Bayard Jeunesse en 2005.

Ce serait un conte plutôt classique si ce n’était de l’humour et des constantes allusions à notre modernité que l’auteur insuffle au texte. Christian et Marguerite échangent des  »p-mails », le végétarisme est tendance et la magie, l’aventure et le suspens sont à l’honneur.

L’auteure maitrise parfaitement toutes les règles du conte classique et prend un malin plaisir à les mettre à sa plume!

Un troll des forêts recueille un petit humain qui s’est enfui de chez lui. Le temps passe et Christian surveille à la longue-vue le château du roi et une de ses filles, avec qui il entame une correspondance par pigeons voyageurs. Une amitié naît. La princesse Marguerite est malheureuse : tout le monde l’évite car elle a le don de deviner les pensées intimes de ceux qu’elle touche et son horrible mère veut la forcer à se marier…

Il était une fois un garçon, un troll et une princesse

Quelle trouvaille adorable que ce titre, qui rend bien hommage au titre originale.

Pour mettre la main sur ce roman en français, rendez-vous à la bibliothèque ou dans les librairies de livres usagées, car il n’est malheureusement plus disponible pour la commande. Par contre, la version anglaise est toujours disponible, de même que Twice upon a marigold et Thrice upon a marigold.

Voilà une autre bonne raison d’acheter les livres que l’on aime : ils risquent la disparition sans préavis.

Bonne lecture !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.